hé hé hé
Webmarketing

Profil du Rédacteur web #2


le profil est un objectif essentiel pour obtenir des clients.

Dans cet article, je vous donne des astuces pour savoir comment bien évoluer dans le métier de rédacteur web avec ses premiers clients, à travers mon témoignage.

Si vous voulez avoir des conseils pour partir de zéro… mais vraiment de zéro, je vous recommande chaudement de lire d’abord mon précédent article

 


 

Rédacteur web – les 6 étapes clé du débutant #1

      rédacteur web

 

Avertissement : l’article qui va suivre, risque de plaire aux amateurs de Schtroumpf, de schtroumpfette, d’histoire de tune, et de gâteaux aux cerises

 

Non, en fait c’est chiant…au début.

C’est la prise de tête.      

Bon, je veux pas plomber l’ambiance, ni vous faire le scénario

 

je me tue à taper des articles tous les jours pour mes clients !      

 

 

Mais disons qu’après une 10 aine de prestations, je suis en mode  

 

 

Wazefuckkofzisshit !!    

 

Et c’est normal, ça va passer.

Ça passe toujours, avec de l’huile essentielle de menthe sur les tempes, un mal de tête après les premières journées entières, à machiner sur son clavier.

 

 

Maintenant, on va relativiser. 

 

 

Tous ceux qui me suivent, savent que mon site est à l’image d’un laboratoire, et que j’en suis le sujet d’expérience.

Oui, en gros la petite souris quoi, mais vous en faîtes pas j’adore le fromage 🙂

Donc, traduction : je souhaite réussir dans la voie du freelance, gagner ma vie grâce à internet, et atteindre l’autonomie, en exerçant le métier de rédacteur web. 

Je suis parti de rien, kopeck, et je construis brique par brique, mon projet…

 

 

Un peu comme un enfant 🙂

 

 

Apprendre client

Ce que je conseille d’ailleurs aux plus craintifs d’entre vous, qui veulent se joindre dans l’aventure tumultueuse des méandres du web. 

Donc, disais-je, j’ai enfin commencé mon aventure dans le webmarketing, grâce aux différentes plateformes dédiées aux freelances.

Il faut préciser qu’avant d’arracher – enfin – un client, pour lui effectuer le travail demandé, j’ai dû postuler contre vents et marées, de nombreuses fois sur les projets, avant de remporter l’affaire.

 

 

Lawrence rédacteur

© Lawrence

 

 

Ayant finalement réussi à atteindre mon objectif : obtenir mon tout premier client en tant que micro-entrepreneur, un sentiment m’exaltait. 

 

 J’étais trop fier, et je me suis même fait un p’tit logo.

Et vous verrez, c’est pas l’Himalaya, mais quand ça vous arrivera, vous serez super content.

 

Petit rappel pour ceux qui arrivent : sur plusieurs sites, qui servent de plateforme, destinées à mettre en relation des prestataires et des clients, des projets sont déposés.

Le candidat répond et propose un tarif. Mais d’autres plateformes fonctionnent différemment…

 

Alors, comme tu es ici pour venir choper quelques astuces, et prendre note des erreurs à éviter (petit veinard), entrons dans le vif du sujet et voyons sans plus tarder les (mes) petites combines qui t’aideront à obtenir tes premiers clients.

 

Bon d’accord, je sais pas si c’est vraiment des combines. Comme je l’ai dit, je bricole, tout en essayant d’être le plus rigoureux possible. 

 

Je veux me familiariser de plus en plus avec les techniques :

 

  • WordPress : j’ai beau avoir un site, j’apprends tous les jours à le dompter et à en exploiter toutes les fonctionnalités

 

  • Vente : rédiger un profil, écrire une page de vente, prospecter des clients, et blablabla

 

 

Mais des matins, au réveil, on se sent nul devant son écran, et on en remet une couche comme même pour tenir, continuer à chercher, et se vendre.

 

 

Rhâââââlââlâââ, mais faut bien sûr que je vous raconte mes premières aventures ! 

 

Alors prenez ça comme des « combines », des « conseils », des « directives », des « #hashtags », des « 20 trucs pour réussir en ceci en cela », mais inspirez-vous de mes déboires, succès et autres aventures, et prenez du plaisir dans votre activité de freelance ! 

Alors lâchons-nous, et désormais, je vais écrire mes titres comme je le veux et tant pis pour Google (Gougleu pour les amis)

 

Eh oui, la saga continue, et ne fait que commencer… héhéhé  🙂

 saga redacteur

 


 

photo soleil

Mettez votre meilleur profil !

 

Valoriser son profil nom d’Zeus

 
 
Un bon profil doit être
 
  • ni trop court, ni trop long (à vous de trouver le bon équilibre)

  • vendeur

 

 Parlez du client

 
 
Il faut absolument que vous vous démarquiez au maximum, en montrant au client que vous parlez de lui, et non à lui.
 
Vous voyez la nuance 😉 
 
votre compétence viendra ensuite, s’intégrer naturellement .
 
Il ne s’agit surtout pas de mentir, ni d’inventer. Mais juste de mettre en perspective deux facteurs essentiels
 
 
  • le potentiel du client

  • vos atouts

 
 
En lisant votre profil, le client doit avoir l’impression que vous parlez de son projet.
 
Vos compétences pourraient ensuite également être mis en avant, mais sans forcément faire la liste de tous vos diplômes (on s’en tape, sauf si vous voulez attirer l’attention d’une multinationale, alors là, oui, pourquoi pas…).
 
Ainsi, le pont sera fait naturellement entre le client et vous.
 
 
 
 
 
 
Allez, zou, commençons par la rédaction du profil ! 
 
 
 
Séduction du client

© Lawrence / séduire, séduire, et encore séduire…

 

La rédaction 

 

Un client potentiel, va vouloir consulter votre profil, afin d’en tirer le maximum d’infos qui puissent l’aider à choisir le rédacteur de ses rêves. 

Et j’ai bien dit de ses rêves nom d’Zeus !  ♥ ♥ ♥ ♥

Alors oubliez les présentations fades qui se ressemblent toutes.

 

Votre profil doit refléter votre personnalité, tout en étant percutant pour le client. 

Il veut savoir si vous pouvez répondre à sa mission jusqu’au bout et le satisfaire.

Et là, il va falloir choisir vos mots et votre approche.

 

Bah oui, mais comment faire ça ?

Ben, je vais vous dire un truc tout bête, hein !

 

 

Honnêteté client

 

Et dîtes franchement en quoi vous pouvez les aider, mais en y rajoutant des phrases percutantes et les faisant rêver. 

Là, franchement, j’avoue avoir du mal à vous donner une formule magique.

Ce sera à vous de la trouver.

Rhôôoôôôôô, l’autre…

Bon, on va quand même essayer  😀

 

Avant de donner des détails, il faut vous placer dans le contexte d’un rédacteur web débutant, ou ayant quelques mois d’activité. 

 

Logique ! puisque c’est mon cas, au moment où ces lignes sont écrites, et qu’à ce titre, je vous transmets mon expérience.

 

en outre, il n’y a pas de sciences exacte, ni de vérité immuable, seulement des idées qui puissent vous inspirer. 

 

Moi-même,

 

#J’ai suivi les conseils de nombreux blogs sur ce thème

 

#J’ai testé

 

Puis j’ai fait ma petite tambouille, et j’ai tout simplement mis en oeuvre ma meilleure façon de vendre mon service auprès des clients.

 

Comme une lettre de motivation, la rédaction de votre profil doit être personnalisée jusqu’au bout ! 

Il faut qu’à la lecture de celui-ci,  le client se sente chez vous, et à l’aise.

Le meilleur exemple que je puisse donc vous donner, c’est mon profil. 

 

La phrase d’accroche

 

 

 

Attirer le client

 

Cette phrase, est-elle bien ?

Pour moi, oui. Et c’est ça qui compte

 

Elle m’est venue suite à de nombreuses et nombreuses corrections, et formulations de mon profil.

Elle est l’aboutissement d’une longue réflexion, étalée sur plusieurs mois de travail et de prospection.

 

La rédaction de la présentation doit être corrigée au fur et à mesure que vous avancerez dans votre activité. 

Plus vous apprendrez, mieux vous rédigerez un profil correspondant le mieux à vos compétences, et à votre offre.

Elle doit indiquer en quoi, le client va pouvoir bénéficier de votre prestation. 

 

Bon après, il faut peaufiner, hein !

 

Les belles phrases en intro, c’est bien jolie, mais il est capital d’argumenter derrière, et amener le client à vous contacter ! 

 

Retenez les 4 critères suivants, qui vous permettront de rédiger votre profil, et avec lesquels vous mènerez le fil de votre présentation.

 

  • Le client est mis en avant

     

  • Son site est ma préoccupation

 

  • Son business est valorisé

 

  • Mon but sera de lui écrire l’histoire qu’il a tant besoin pour propulser son projet jusqu’au bout

 

N’oubliez pas

 

Des méthodes il en existe des millions, mais des principes il n’en existe que quelques uns 

Cette réflexion, vous la retrouverez dans le sublime Personal MBA (lien affilié)

 

N’oubliez pas non plus de limiter au maximum le « je ». 

C’est un très bon exercice, essayez ! amusez-vous à vous présenter en vous obligeant à ne pas utiliser le « je ».

Faîtes éventuellement intervenir celui-ci en fin de profil, ou le cas échéant, en mettant toujours en avant le projet du client. 

Inspirez-vous de mon profil

 

Le principe est simple.

Systématiquement, projetez le client au sommet de vos préoccupations. 

C’est à partir de cette base que vous devrez vous concentrer. 

 

Le client est la planète autour de laquelle vous gravitez !

 

Freelance client

 

 

Les objectifs du client

 

Après avoir défini son site comme un potentiel, montrez-lui par deux ou trois phrases simples, que vous avez bien identifié ses objectifs.

Et à votre avis… mais que sont-ce ses objectifs ?!?

 

 

page de vente

 

Eh oui, c’est l’argent l’objectif, le fric, la tune, l’oseille…

Pas vous ? si, bien sûr, alors dîtes-le, n’ayez pas honte !  🙂 

 

 

Le porte-folio

 

Même si vous n’avez pas grand chose à mettre dedans, essayez de valoriser au maximum 1 ou 2 réalisations que vous avez effectuées.

 

  • par 1 ou 2 phrases courtes

  • par l’image

 

Et si vous la possibilité d’enrichir votre porte-folio, soignez  sa présentation en mettant des images belles, attirantes,  et qui correspondent à vos prestations.

Vous avez le moyen de créer et d’améliorer vos illustrations. De nombreux logiciels en ligne disposent d’outils performants, dans le domaine de l’édition.

Personnellement, après de multiples essais sur un grand nombre d’entre-eux, mon choix s’est arrêté sur Canva

Et si vous êtes frileux, quant à ce type de logiciel, vous avez des tuto en vidéo. Mais vous verrez, ils sont très facile d’accès. 

 

 

postuler à un projet

 

Parlons d’abord d’argent  😉 

 

Le tarif

 

Voilà le scénario :

 

  • vous avez kopeck dans votre porte-folio

  • vous êtes en concurrence avec des dizaines d’autres rédacteurs

  • Vous voulez être rémunéré à votre juste valeur

 

Cherchez l’intrus…

 

A la télé ils disent tous les jours - -Y a trois millions de personnes qui veulent du travail.- C'est pas vrai - de l'argent leur suffirait.

 

 

 

Eh bien, je vais vous dire. 

Selon ma propre expérience, j’ai décidé de ne pas être rémunéré à ma juste valeur.

Oui je sais, certains crieront haut et fort, qu’on casse les prix, et que c’est à cause de gens comme nous, qu’il est difficile de trouver des demandes à la hauteur des ambitions de chacun.

 

Il ne s’agit pas de facturer une prestation à un tarif light, Ad vitae aeternam

 

Mais uniquement le temps de vous obtenir quelques expériences dans le domaine. 

 

Tarif promotionnel 

 

A vous de chiffrer le nombre de prestations qu’il faut, avant de vous faire payer selon vos compétences

Ne soyez surtout pas « gentil » avec vos clients, mais juste et réaliste.

Il n’existe pas de tarif nominal, mais seulement des tarifs liés aux compétences de chacun.

J’ai moi-même décidé de limiter le tarif « light » à 3 prestations. J’en ai d’ailleurs une d’elle qui doit durer 3 mois. 

Après… on doit discuter à nouveau de mes honoraires. 

 

Lors de la création d’une entreprise, il y a un investissement à effectuer.

Prenez-le comme tel.

Et précisez bien à votre client qu’il s’agit d’un tarif promotionnel, destiné à lancer votre activité. Insistez là-dessus ! 

Et après… Stop ! plus de cadeaux ! vous devez vous rémunérer nom de d’Zeus !

 

On n’est pas des pigeons

 

Laissez-moi vous conter une anecdote sur le sujet.

 

Un client a déposé un projet : rédiger 10 fiches produit de vêtements de mode, et il demandait le tarif qu’on appliquerait aux cent mots.

Dans le contexte d’une fiche produit, qui serait uniquement de 100 mots (ce qui fait mille mots, soit dit en passant), j’ai proposé un tarif à 10 euros l’unité.

Il m’a répondu : « vous faîtes 1 euros les 10 mots ?!!!???? » (bon y avait pas autant de points d’exclamation, mais on sentait l’incrédulité).

Eh bien le monsieur, il a pas du tout mais pas du tout compris un tel tarif.

 

Ce qu’il faut comprendre : 

Il ne s’agit pas de pondre 100 mots qu’on va puiser dans un tiroir, et hop, j’t’embrouille, j’t’emmène, ni vu, ni connu.

Une fiche produit rédigée, est le résultat d’un travail en amont non négligeable

 

  • identification du produit (nature, textile, soins, etc.)

  • recherche de mots-clé qui répondront stratégiquement à la recherche des internautes

  • rédaction d’une accroche, et d’une description destinées à séduire l’internaute et le convertir en un client qui paye

  • relecture, correction

 

Pour cela un outil comme Ad Planer par exemple est bien, à noter également l’excellent long trail Pro, mais il est payant.

Ensuite, il faut compter le temps passé à travailler sur le projet. J’estime qu’une durée de 20 minutes minimum par fiche est nécessaire.

Pour 10 fiches, il faudra donc 200 minutes, soit environ 3,33 heures.

Mon tarif horaire étant de 30 euros, cela fait le coût de la prestation après calcul à 100 euros, CQFD.

Moins, cela ne m’intéresse pas.

Par contre, en fonction du volume demandé, il est bien évident que l’on peut appliquer un forfait, ce qui serait la moindre des choses.

Il est important, de garder votre tarif horaire en tête en vous engageant dans le métier de rédacteur web.

Très loin de moi, l’idée de me considérer comme le prix Pulitzer, ou number one du SEO et du blogging.

J’estime cependant disposer de compétences et de créativité pouvant justifier un tarif à 30 euros / heure. 

 

Rédacteur web implique

 

  • un savoir-faire

  • une créativité spécifique pour chacun d’entre nous

  • un travail de recherche, et la meilleure formulation

 

Mesdames, messieurs les clients, si vous passez dans le coin, sachez que ma prestation ne consiste pas à aligner des phrases, avec des mots-clé bricolés en toute hâte.  

Ma prestation est le fruit d’un travail de longue haleine !

Et pour le reste, on n’est pas des putes

 

 

Rhâââlââlâââ, dès qu’on parle argent, ça fout en rogne ^^

 

Passons au menu suivant…

 

 

 

Contacter le client

 

Jean Gabin téléphone

 

 

Proposez-lui un test

 

Prenons là encore le scénario, selon lequel vous devez lancer votre activité. En clair, vous n’avez pas un porte-folio très garni. 

N’hésitez pas à proposer au client un test, afin qu’il juge votre travail. Imaginez, et mettez-vous une seconde à sa place. Vous n’avez aucune expérience à lui montrer, à part vos compétences, ou votre formation. A tarif égal, il préférera sélectionner un freelance ayant plus d’acquis que vous.

Cependant, il pourrait être intéressé par vos qualités, lors de votre prise de contact. Et dans ce cas, un test pour la rédaction d’un article, constituerait un bon point pour remporter un projet. 

 

 

Offrez un article

 

  • pas n’importe comment

 

  • pas à n’importe quel prix

 

Choisissez bien votre occasion, pour proposer cette offre.

Vous la ferez de préférence pour un projet moyen ou modeste, où il sera demandé de réaliser une série de textes de 300 mots, disons au maximum.

En postulant à ce projet, vous allez rédiger un texte, de manière à montrer directement à votre client potentiel, l’étendue de vos compétences.

Et là, n’ayez pas peur de faire les choses en grand ! 

 

vous allez lui soumettre la candidature suivante : 

 

  • une réflexion sur son projet

  • l’intérêt qu’il suscite à vos yeux. En gros, vous argumentez

  • un tarif promotionnel sur mesure (comme stipulé plus haut)

  • et là, pour bien enfoncer le clou, vous illustrez votre propos par la rédaction d’un des textes sollicités

 

Enfin, vous lui dîtes qu’il pourra garder votre texte, quelque soit le choix de son prestataire.

et après ça, je peux vous dire que le client va juste kiffer grave votre offre !!

 

 

changer de vie

 

 

Rédigez votre offre (cas pratique)

 

Par exemple, un client cherche à faire rédiger une série de textes, et dépose le projet ayant pour thème (soyons fous)

 

 la parade nuptiale des Schtroumpf 

 

Il demande 4 articles de 200 ou 300 mots :

 

Schtroumpf de l’est, du sud, de l’ouest, et du nord.

 

Eh bien vous, avec votre niveau débutant, au lieu de lui dire : 

 

 » bonjour, votre projet m’intéresse beaucoup, d’ailleurs, j’aime beaucoup les schtroumpf et blablabla… »

« Et puis, je suis très bon en rédaction, j’ai une formation de ceci, de cela , et patata… »

 

Kkbeurk !! ne faîtes surtout pas ça !! mais montrez vraiment en quoi, le client a retenu votre attention.

De la même manière, comme indiqué dans la rédaction de votre profil, vous allez interpeller celui-ci, en déroulant son projet : 

 

vous lui soumettez des idées sur la façon d’aborder le thème, en donnant des pistes de réflexions, ce qui montrera concrètement, que vous vous impliquez, et que vous ne répondez pas seulement, pour ouvrir le tiroir caisse. 

 

Hey ! (bon d’accord, vous dîtes pas « hey »), bonjour, 

Les Schtroumpf sont de sacrés petites bêtes. Il existe une grande littérature dessus, et je suis en mesure de vous donner quelques éléments qui puissent vous guider. 

Ces drôles de personnages mangent de la salsepareille, et vivent dans des maisons en forme de champignons. Tout cela représente des informations essentielles à leur vie sociale. On pourrait partir de ce point pour évoquer la parade nuptiale, et ainsi développer pour chaque espace géographique, leur façon de séduire la schtroumpfette, d’autant qu’il y en a qu’une.  

La rédaction d’un article peut être optimisé par un choix de mots-clé, à intégrer avec finesse et stratégie.  

Pour captiver l’attention du lecteur, j’utilise souvent l’humour, ce qui se prêterait totalement à ce thème.

J’ai un style qui pourrait vous intéresser, et je vous propose d’ailleurs un texte sur les Schtroumpf du sud.

 

 

Certes, ce sujet est imaginaire, mais vous avez compris l’approche que vous pourriez avoir, au lieu de dire comme une machine sans âme « je suis compétent » ou « je suis très intéressé »…

 

prenez 30 minutes pour lui faire un texte sur les Schtroumpf du sud. Même s’il ne sera pas parfait, le client a de fortes chances d’apprécier votre geste et l’intérêt que vous lui portez.

 

Heu… les Schtroumpf du sud, c’était juste un exemple, mais ils existent vraiment sinon  🙂 

 

 

Sujet d'un client

 

 

Et ensuite, vous lui dîtes qu’il pourra garder ce texte quoiqu’il arrive, et quelque soit le rédacteur qu’il aura choisi.

Tout à fait… vous n’avez même pas été recruté par le client, et vous allez quand même lui faire un cadeau.

Montrez-lui ainsi, que vous êtes le prestataire idéal, sur lequel on pourra vraiment compter : faites-lui donc un article aux p’tits oignons gratos, en envoyant votre candidature à son projet. Là, le client aura de quoi réfléchir : 

 

  • un texte gratuit

  • une rapidité

  • un intérêt pour son projet

 

Bref, vous l’aurez compris, ce que vous devez faire au moment de postuler, ce n’est pas mettre la cerise sur le gâteau, mais carrément le gâteau sous les cerises, avec la crème, l’assiette et le reste !

 

 

N’hésitez pas à laisser des commentaires, afin de savoir si ces quelques conseils vous ont inspiré ! 

Et si vous avez schtroumpfé, partagez avec vos contacts, et restez connectés !  😉 

 

Tchuss !

Previous Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply